Add new comment

Marc-Antoine Métais, co-fondateur d’Apollo Learning à Singapour

Ils sont de plus en plus nombreux à multiplier les stages et les cursus à l’étranger, à rechercher d’emblée un premier emploi à l’international, voire à y démarrer leur propre activité. La génération Y n’hésite pas à sortir des chemins tracés pour mettre en œuvre ses projets, à l’instar de Marc-Antoine Métais qui, avec Constance Jeanperrin et un troisième associé Singapourien, lance un service de soutien scolaire sur le modèle d’acadomia, mais ancré à Singapour avec un zeste d’inventivité. Un nouveau service à consommer après les cours et, en cordial, avant l’orientation et les concours.

Jeune diplômé de l’Ecole Centrale Paris, Marc-Antoine a terminé son cursus à NUS, à Singapour, après s’être découvert une passion pour l’Asie lors d’un stage ouvrier en Chine. Spécialiste des sciences environnementales – il a fait de la recherche sur les biocarburants à base de déchets dans les laboratoires de NUS - il aurait pu intégrer une grande entreprise du secteur, mais c’est la passion d’entreprendre qui l’a emporté. Avec Constance (venue accomplir dans la Cité Etat une partie de sa scolarité à l’ESSEC) et un troisième associé, Singapourien, ils ont décidé d’explorer méthodiquement toutes les idées de création d’entreprise, avant de concentrer leur attention sur le soutien scolaire.

Pourquoi ce choix ? Parce qu’il existe à Singapour une forte demande dans la communauté expatriée, mais que, les étudiants n’étant souvent sur place que pour des périodes assez courtes, les parents et lycéens sont contraints de rechercher sans cesse de nouveaux tuteurs, avec le risque de ne pas trouver la personne la plus compétente et la difficulté de maintenir une certaine continuité. Marc-Antoine et ses associés ne sont pas des nouveaux venus dans ce domaine. Comme beaucoup de leurs congénères, ils ont donné des cours de soutien alors qu’ils étaient eux-mêmes élèves des classes préparatoires, puis étudiants. A Singapour, ils ont constaté qu’il n’existait rien d’organisé et ont imaginé un dispositif qui permettrait de faire une intermédiation qualifiée entre les étudiants-tuteurs, les élèves et les parents.

- Quelle est l’approche particulière d’Apollo Learning sur ce secteur du soutien scolaire ?

MA - Nous sommes les garants de la qualité des professeurs et de la continuité du support aux élèves. Notre idée est d’aller au delà du soutien scolaire dans une matière déterminée: nous souhaitons proposer un service complet.

- Un service complet ?

MA - Ce que nous demandons à nos professeurs-tuteurs, c’est d’être disponibles pour leurs élèves en dehors des cours, pour répondre à leurs questions sur la préparation d’un concours, ou sur leurs orientations académique et professionnelle. Nos professeurs-tuteurs connaissent bien ces aspects, parce qu’ils ont eux-mêmes préparé et passé avec succès les mêmes concours. Ils peuvent donner des conseils précieux sur l’intérêt des formations et la manière d’optimiser sa préparation. Nous organisons d’ailleurs également des ateliers spécifiques de préparation aux oraux des concours. Le professeur peut être vu comme un Mentor qui soutient la jeune génération.

- Vous mettez en avant sur votre site une offre de formation par petit groupe de 3 personnes

MA- En effet, nous souhaitons favoriser l’organisation des cours, idéalement par petits groupes de 3 élèves. Les cours particuliers présentent sans doute beaucoup d’avantages, notamment en termes d’adaptation précise du cours à la situation de chaque élève. Mais il manque la possibilité d’interagir avec les autres qui est un moteur important favorisant la concentration et l’émulation des intéressés . Pour autant, nos professeurs ont pour consigne de suivre pas à pas chaque élève et de faire chaque mois un retour personnalisé aux parents sur l’avancée de leur enfant. Le groupe n’est pas là pour écraser l’élève mais pour le pousser encore plus loin.

- N’est-ce pas compliqué à mettre en place ?

MA- Non, cela se fait de manière très simple. Les intéressés s’inscrivent en indiquant le nom des 2 autres élèves avec lesquels ils souhaitent organiser des cours de soutien. Nous prenons le relais pour mettre en place le mini-groupe.

- Les cours de soutien sont-ils réservés aux Lycéens ?

MA- Pas seulement aux lycéens. Les cours de soutien peuvent intervenir à tous les moments de la scolarité, de la primaire au lycée. Notre offre est d'ailleurs ouverte aux adultes. Parmi les futurs professeurs que nous interviewons, certains ont des domaines de spécialité extrêmement variés qui peuvent faire l’objet d’offres de formation pour les adultes, par exemple dans le domaine des langues, en anglais, en chinois ou en grec, voire dans des domaines tels que l’oenologie».

Voir le site internet d’Apollo Learning

Catégorie: 

Copyright © Equipaje 2012 - Tous droits réservés | Conditions d'utilisation | Liens | RSS  | Web Design fewStones